• Cathy

Interview de Christine SOURIOUX - Coach en orientation scolaire- OSEZ-VOUS COACHING

Bonjour Christine,

Heureuse de t’interviewer pour cette grande première.



· Peux-tu nous présenter ton parcours et ton activité ?

Ingénieur en informatique, j’ai exercé 20 ans dans la région au sein de grandes entreprises françaises en gestion de projet et management d’équipes.

Ce parcours scolaire et professionnel s’est logiquement présenté à moi et j’ai surtout évolué par opportunités. Après le bac j’ai intégré l’INSA puis sa filière informatique sans jamais réellement investiguer sur mes passions, mes envies, mes valeurs. Puis à 42 ans, à cette étape charnière de milieu de carrière, j’ai osé ! J’ai choisi de remettre les valeurs humaines, de partage et d’accompagnement au cœur de mon activité et d’entamer une reconversion. Je suis aujourd’hui Coach Professionnelle Certifiée. J’ai opté pour une formation généraliste et une spécialisation en coaching scolaire pour accompagner non seulement les adultes mais surtout les jeunes, du collège au premier job, sur les thématiques d’orientation, de motivation ou d’apprentissage.

· Quelle est ta valeur ajoutée ?

Ma valeur ajoutée vient de mon cursus, de ce parcours et de cette remise en question effectuée. Je mets au service de mon activité à la fois mes qualités naturelles d’écoute, de bienveillance mais aussi mes compétences acquises de rigueur, d’engagement et de responsabilisation.

· Quel est le résultat que tes clients peuvent espérer ?

Je permets à mes clients, qu’ils soient jeunes ou adultes, de prêter attention à leurs envies et de découvrir leur projet professionnel et personnel. Je leur permet de se donner les moyens d’oser faire ce qui leur plait vraiment.

· Tu es maintenant coworkeuse depuis 10 mois, qu’est ce qui te plait dans ce mode de travail ?

Dans le coworking je retrouve une équipe, j’ai longtemps travaillé en équipe et à Cowork’in Vienne, nous sommes une équipe, qui évolue constamment mais qui se retrouve pour le café, pour des moments conviviaux mais également pour s’accompagner, grandir ensemble et permettre à chacun d’avancer vers son objectif.

Je trouve dans ce Coworking le soutien dont j’ai besoin pour entreprendre.

· Si on revient sur ton lancement en tant qu’entrepreneur, quel a été le déclencheur de ton saut vers l’entrepreneuriat et ton but majeur dans cette aventure ?

Le déclencheur de cette aventure a été la liberté. J’avais envie de disposer de la liberté de choix dans mes activités, dans le temps consacré aux autres et aux tâches qui me passionnent.

Mon but majeur est de permettre à chacun d’oser, quel que soit son âge ! De permettre à chaque jeune de se donner les moyens de vivre ses rêves et de contribuer au monde selon ses envies.

· As tu eu des peurs qui t’ont bloqué ? Comment les as tu surmontées ?

Mes peurs sont essentiellement liées à ma valeur de sécurité qui s’oppose à la liberté. « Et si je n’arrivais pas à vivre de mon activité, comment faire pour me faire connaitre, comment être légitime … »

Pour chacune des peurs j’ai, seule ou accompagnée, travaillé pour transformer ces peurs en moteurs. Je me suis formée pour me sentir légitime, je me suis confrontée aux réseaux pour me présenter, évaluer les retours sur mon activité et surtout j’ai été bien entourée.

La force de l’entraide du Coworking, du réseau, de l’écoute des uns et des autres m’ont permis de rester motivée, de gérer ces peurs et de trouver les coups de boost nécessaires.

· Quels sont les principaux problèmes que tu as rencontrés ? Comment les as-tu résolus ?

Les principaux problèmes que j’ai rencontrés sont liés à la solitude. La solitude de l’entrepreneur quand c’est la première fois que l’on entreprend, la solitude face à l’administration et ses méandres, la solitude face à ses peurs.

La solution pour moi est de ne pas rester seule. Oui je travaille de chez moi souvent, seule comme beaucoup d’entrepreneurs en profession libérale, mais j’ai besoin du collectif, des coworkeurs.

L’accompagnement individuel a également été une aide précieuse pour moi. Devant une tâche ingrate, il est facile de procrastiner.

· Comment entretiens-tu ta motivation et ton implication sur la durée ?

Mon activité est jeune pour le moment mais je crois en mon activité et je pense que c’est un pilier important pour garder sa motivation et l’implication nécessaire à la réussite du projet.

· Quels conseils particuliers donnerais tu à un entrepreneur débutant que tu aurais aimé avoir : organisation, efficacité, … ?

Le conseil principal est de ne pas rester seul. Cela permet de se challenger parfois, cela pousse à se faire confiance et surtout c’est un levier important pour améliorer son positionnement grâce à l’échange.

Même si c’est parfois difficile en lancement d’activité, ne pas hésiter à investir pour se faire accompagner et trouver un lieu d’échange qui convient.

· Si tu as un message, quel qu’il soit, à faire passer à un créateur ou apprenti entrepreneur quel serait-il ?

Ose ! prépare ton projet, donne-toi les moyens d’y arriver, crois en toi mais surtout ne reste pas seul ! Viens nous rejoindre à Cowork’in Vienne !



Merci Christine !


0 vue